(42ème jour), Bjørnøya

Après une traversée de deux jours et demi depuis Tromsø, nous atteignons en milieu de matinée Bjørnøya – l’île aux Ours.

Située à 120 miles au sud de Svalbard, l’île aux Ours était autrefois un repère pour la chasse à la baleine et aux morses, comme en témoigne une ancienne station radio reconvertie en musée. Quelques maisons rouges, un bref tracé au sol, l’accueil par un habitant se fait de loin, mesure sanitaire oblige. Il nous indique quelques endroits clés à ne pas manquer.

Fait étonnant, cette petite île de 178 km² accueille pas moins de 700 lacs. Elle est aussi un véritable sanctuaire pour les oiseaux migrateurs, et notre brève escale à terre aura été l’occasion pour nous d’observer macareux, labbes parasites, fulmars, goélands bourgmestres et eiders à duvet. Nos dessinateurs embarqués sont ravis : carnets, crayons et croquis sont sortis à peine l’ancre jetée. Nous reprenons la navigation à minuit, mettant fin à notre brève escale. Prochaine étape – Longyearbyen.